La vraie raison pour laquelle les gens ne changent pas

« Ce que la plupart des organisations négligent généralement, c’est le changement interne – ce que les gens pensent et ressentent – qui doit se produire pour donner vie à la stratégie. C’est là que la résistance a tendance à se manifester – cognitivement sous la forme de croyances fixes, de suppositions profondes et de points aveugles ; et émotionnellement, sous la forme de la peur et de l’insécurité engendrées par le changement. Tout cela se reflète dans notre mentalité, qui reflète la façon dont nous voyons le monde, ce que nous croyons et comment cela nous fait ressentir. Le résultat est quelque chose que les psychologues Lisa Lahey et Robert Kegan ont qualifié d’immunité au changement. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code